Vie de papa | L’écho du sexe !

Cette semaine, mercredi le 8 mai, avait lieu la découverte du sexe de notre enfant. C’est quand même stressant je trouve. Nous nous rendons à l’hôpital, attendons dans la salle d’attente puis le nom de ma femme est nommé : Koralie Boyer. Ah voila notre tour.

Nous entrons dans la salle d’échographie, avec la charmante technicienne ( pas tant ) et ça commence. Les mesures de ci et de ça. Nous voyons le coeur battre, voyons les mains, les pieds, jambes,bras, le visage, enfin nous voyons un peu plus le corps humain.

Nous apprenons après quelques minutes que le bébé a toutes les caractéristique d’une fille, nous avons donc confirmation que licorne est une fille. J’ai presque versé quelques larmes mais réussi à me retenir.

Nous attendons donc une petite Chloé. Eh oui, nous avions 2 choix de nom pour fille et gars. Notre choix avais fini par s’arrêter sur un de chaque. Chloé à gagné, avec plaisir.

Je dois vous dire franchement, des fois j’ai de la misère à réaliser que je vais être papa. Le plus dur la dedans est de penser que mon père ne la connaîtra pas cette magnifique petite fille. J’essaie de ne pas y penser mais c’est difficile pour moi car à ce moment ci de l’année, la fête a mon père et la fête des pères approche l’un presque collé sur l’autre, et chaque année c’est difficile pour moi, j’aurais donc un mélange d’émotion l’an prochain, que j’ai déjà un peu mais j’aime tout de même cela comme sensation.


Lettre à toi Chloé !

Chloé Lapointe, tu n’est pas encore née, mais tu est déjà tout pour moi. J’ai de la misère à trouver les mots pour te dire à quel point je t’aime déjà énormément. J’ai sincèrement le gout de pleurer en écrivant c’est lignes.

Tu sera la plus belle petite fille qui existe. Comment ne pas faire autrement avec Koralie comme maman et moi comme papa hihi. En ce moment ta maman à très hâte de sentir des coups à l’intérieur d’elle. Ce matin, à 2 ou 3 reprise, elle pense avoir senti un peu et j’ai touché à l’endroit qu’elle me disais et je crois qu’en effet tu bougeais.

Te sentir bouger comme ça rend le tout encore plus réel. C’est difficile, tant que tu n’est pas avec nous en chair et en os et la je parle pour moi car j’imagine que pour la maman qui te porte, c’est différent vu qu’elle te sent, te porte, de savoir vraiment comment la réalité va être.

Mon petit bébé, j’ai hâte de te prendre dans mes bras, même si pendant un certains nombres d’année, tu risque de régurgité sur moi, faire pipi et autres. Tout ça pour dire que peu importe que tu sois dans mes bras sera apaisant, de te savoir collé contre moi.

Même lorsque tu aura 30 ans, tu pourra compter sur moi pour n’importe quoi dans ta vie. Maman et moi seront toujours la pour t’aider.

Nous apprenons des autres et j’ai appris à ne pas faire les erreurs de mes parents. Dans le sens que ce que j’ai pas aimer d’eux, je ferais en sorte de faire différemment. Ton bonheur avant tout.

Ta besoin de quelques chose, si cette chose est la seul qui me reste, je te l’offrirais avec le plus grand des plaisir.

Chloé Lapointe, ce monde sera difficile mais tu saura la changer à ta façon, pour que ton avenir sois meilleur.

Je t’aime !

Papa.

Une pensée sur “Vie de papa | L’écho du sexe !

  • mai 14, 2019 à 10:34
    Permalink

    C’est magnifique ce que tu as écrit à ta future petite Chloé ..et poignant .. du bonheur c’est sûr qu’elle en aura avec koralie et toi ..et vous saurez lui montrer comment se battre dans la vie, aimer et partager et être votre plus beau bonheur en commun … être parents c’est parfois bien compliquer mais si beau ..et le bonheur de son enfant vaut de l’or inestimable…gros coco à vous 3 et bravo aussi aux grands-parents grâce à qui vous êtes là

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.